les royaumes d'acier Index du Forum

les royaumes d'acier
Un pbf, où comment rassembler un groupe de joueurs qui se disperse.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La naissance des royaumes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les royaumes d'acier Index du Forum -> les royaumes d'acier -> L'univers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adam "Jack" J.
Aka Ménoth Le Législateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 339
Classe: Le Créateur
Niveau: -------------
Race: MJ
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 22:07 (2010)    Sujet du message: La naissance des royaumes Répondre en citant

"Le bien et le mal ne sont pas des grandeurs parfaitement opposées l'une à l'autre ; le bien souvent accouche du mal et la capacité de voir le mal en face est ce qui nous ouvre la capacité d'un bien relatif."  André Glucksmann
 


Il y a maintenant très longtemps, avant l'homme, la terre, l'univers et même le temps, des puissances dépassant l'entendement des mortels s'affrontaient. Le bien, le mal, le chaos ou la loi, aucun n'existaient encore, juste deux ennemies millénaire dans un affrontement sans fin.
Cette guerre était destiné à être aussi implacable que veine, les immortels ne pouvaient se vaincre ni se dominé et leurs rapports de force restaient invariablement le même.


C'est alors que Ménoth décidât la création du monde, espérant que l'adoration de ses créations lui apporterait la puissance de vaincre son ennemi ancestral. Il se matérialisa à partir du néant originel, naissant de sa propre volonté et d'un désir de crée l'ordre. On dit que l'homme émergeât de l'ombre de Ménoth qui était projetée sur les eaux du monde naissant, tout comme leurs créateur émergea du néant.


Durant l'époque primordial, Ménoth était occupé à façonner les montagnes, diviser les océans et ordonnées les astres. Ils n'avaient pas de temps pour les humains qui luttaient pour survivre dans les terres sauvages, grâce à leurs ruse et à leurs force. C'est à se moment que l'ennemi de Ménoth, le Ver Dévoreur, décidât lui aussi de s'investir dans cette nouvel création. Le Dévoreur est dit sauvage et puissant, méprisant toute forme de civilisation, il choisit donc de pervertir des adorateurs du créateur et de se former son propre culte vouer a la destruction de toutes structures.


Le combat entre Ménoth et le Ver continua, incapables de se tuez l’un l’autre, mais s’infligeant de graves blessures pour gagner un avantage temporaire. Ainsi durant les longues périodes où Ménoth soignait ses blessures, l’humanité sombrait dans l’adoration de faux dieux, de leurs propre ancêtre ou même du Ver Dévoreur, pour finalement se repentir par des prières, des présents et des sacrifices au retour du dieu créateur.
Cela dura des millénaires, les humains apprirent à labourer, façonner, écrire, ériger des murs et lutter pour leurs survie face aux hordes de créatures et de barbares du Ver. Beaucoup de sang coula à cette époque, mais la guerre, la famine, la maladie, et toutes les calamités étaient attribué au Ver Dévoreur, tandis que les période de prospérité était le fait de Ménoth.


Puis vint l’ère des « Milles Citées ». Les territoires humains étaient formés d’une myriade de cités-états constamment en guerre où parfois un puissant seigneur, plus doué et chanceux que les autres, parvenait à rassembler quelques cités pour un temps avant que les vieilles querelles ne fasse retourner à l’anarchie cet embryon de royaume. Les nations naines et elfes, bien plus anciennes, se contentant d’observer ce chaos sans intervenir. Qu’un seigneur humain vienne les attaquer et leur réponse était aussi rapide que dévastatrice. C’est à cette époque que les Jumeaux, Morrow et Thamar, découvrirent le moyen de transcender leurs enveloppes mortelles. Cette ascension eu lieu il y a prés de 2 500 ans. Pour Morrow il ne suffisait pas que l’humanité reste ordonnée et disciplinée, en se cachant derrière des murs. Morrow savait que les humains devaient apprendre à bâtir leurs propres œuvres, à rester bon les uns envers les autres, et à laisser de côté jalousie et dettes de sang. Thamar pensait que les humains devaient user de la raison qui leur avait été donnée pour exploiter leurs ennemis, pour leurs profits et leurs gratifications personnels. En se conformant à ces philosophies, les Jumeaux réussirent à accéder au statut de dieux, et leurs enseignements furent transmis, messages convaincants et fascinants, au fil des siècles, jusqu’à ce que l’église de Morrow devienne le culte principal des futurs royaumes.
L’ére chaotique des « Milles Citées » semblait néanmoins pouvoir durer éternellement, les Orgoths, un peuple humain inconnu venu d’outre-mer, débarquèrent du golfe de Cygnar, là où se dresse aujourd’hui la ville de Caspia. Ce peuple conquérant, aux mœurs cruelles et aux dieux obscurs, aux coutumes répugnantes et étrangères à celles du continent, déferla sur le continent. Les « mille cités », incapables de s’unir, tombèrent rapidement sous le joug de l’envahisseur. Deux siècles de sanglante répression plus tard, toute résistance fût brisée par les Orgoth.L’empire Orgoth occupa les territoires humains des « mille cités » pendant 6 siècles, réduisant leurs habitants en esclavage. Devant l’échec de quelques tentatives pour soumettre les elfes et les nains, les Orgoth laissèrent les premiers continuer leur vie solitaire et établirent des partenariats commerciaux avec les seconds.



Après quatre siècles d’occupation, une rébellion commença à prendre forme. Partie de quelques groupes rebelles épars, elle finit par embraser l’ensemble des terres conquises, menant, 200 ans plus tard, à la défaite des Orgoth qui furent repoussés à la mer. Toutefois, pendant leur retraite, préparée et ordonnée, les envahisseurs prirent le temps de détruire la majorité de leurs écrits et de leurs constructions, d’empoisonner les champs et les puits et d’incendier les cités. Cette ultime acte de barbarisme reste gravé dans la mémoire des hommes sous le nom de « Fléau ». De nos jours, peu de choses sont connues des Orgoths malgré les siècles d’occupation. Les rares vestiges de leur présence n’intéressent plus que les historiens.D’étranges légendes nous viennent des derniers temps de la rébellion. Des histoires d’alliés sombres et mystérieux sans lesquels la victoire des rebelles n’aurait été possible. Pour certains, la dette contractée alors avec ces dangereux alliés n’est pas encore remboursée. La pauvreté des écrits datant de cette époque nous interdit de savoir quelle part de vérité détiennent ces légendes. Seul le futur saura dire qu’elle est la part d’authenticité de ces histoires.
Une fois les envahisseurs partis, les chefs de la rébellion se réunirent dans les vestiges de la ville de Corvis. De longues semaines de débats acharnés furent nécessaires à la rédaction des célèbres « Traités de Corvis » donnant naissance aux « Royaumes d’Acier ».



C’était il y quatre cents ans…

_________________
Je n'ai jamais perdu un match équitable... ni joué un.
-Jack


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Sep - 22:07 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les royaumes d'acier Index du Forum -> les royaumes d'acier -> L'univers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com